Luttes lycéennes/étudiantes Montpellier

Forum de la lutte des lycéens et étudiants de l'Hérault (34) et de la région Languedoc-Roussillon

 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Communiqué FCPE - Répression à Jean-Monnet

Aller en bas 
AuteurMessage
Guillaume

avatar

Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Communiqué FCPE - Répression à Jean-Monnet   Sam 3 Jan - 13:30

COMMUNIQUÉ FCPE du 19 décembre





Ils sont irresponsables !


Irresponsables,...il s'agit malheureusement des adultes qui ont en charge la ... responsabilité de la communauté éducative. Qu'on en juge à partir de ce qui s'est passé ce matin sur le parvis du lycée Monnet.

Les élèves avaient décidé d'organiser un blocus total de l'établissement pour marquer la journée de mobilisation nationale appelée par les syndicats lycéens et qui devait donner lieu à une manifestation en ville l'après midi. La revendication était : retrait et non report de la réforme de la seconde.
Les forces de police ont décidé, sans sommation, de débloquer l'établissement de la pire des manières : par la violence la plus gratuite et la plus improductive qui soit (aucun élève n'est rentré !). Sous les yeux de la proviseure, pourtant interpellée par le président de la FCPE pour qu'elle fasse cesser ces actes odieux, les policiers s'en sont donné à cœur joie en matraquant, bousculant, piétinant, insultant les élèves mais aussi les professeurs et le président de la FCPE qui cherchaient à s'interposer.

Nous le disons clairement et avec gravité les gens qui ont ordonné cette charge violente ont perdu les repères élémentaires de la responsabilité. Madame la proviseure se défausse sur le préfet et, spécialité récurrente chez elle depuis le lamentable épisode de sa rentrée manquée, dénonce les diktats de la FCPE ! Quelle présence d'esprit et quel souci de l'intérêt de ses élèves ! Nous nous bornerons à lui rappeler ce qui nous semble être la seule attitude d'adulte responsable au sens strict du mot « en temps de crise » où c'est avant tout la sécurité des élèves qui doit primer : consulter les élus du CA présents avant de prendre une décision grave ; en cas de décision préfectorale d'intervention de la police, demander un délai et s'adresser, éventuellement avec les élus au CA, aux élèves pour leur demander de reculer ou au contraire d'entrer dans l'établissement pour engager une discussion constructive sur les évènements à l'intérieur du lycée. Tout ceci était faisable ce matin, il suffisait de le vouloir !
Alors bien sûr, on peut tout légitimement critiquer la décision des élèves de bloquer le lycée mais la FCPE tient à rappeler que tout n'est pas permis de la part des adultes à qui nous confions nos enfants. Surtout que rien, aucun danger pour les biens ni pour les personnes, n'était avéré. La seule raison de cette action policière disproportionnée c'était la volonté de casser à tout prix, au risque de graves blessures chez les jeunes, un mouvement qui a réussi à faire qu'un ministre droit dans ses bottes se déchausse lamentablement en reconnaissant qu'il n'avait pas assez expliqué sa réforme. Ce qui revenait à avouer la leçon démocratique reçue. Mais leçon que, de façon indigne, la violence en uniforme cherchait à faire payer cher !
Ministre, inspecteur d'académie, proviseure, etc. tous ces « responsables » (les guillemets sont hélas de rigueur) en oublient les fondamentaux de la citoyenneté : loin de faire revenir les élèves à une raison citoyenne qu'ils auraient perdus, ils les ont confortés dans l'idée que décidément cette police-là était moche, pire, dangereuse. Que ces responsables de l'éducation n'avaient en fait aucun sens de l'éducation car ils n'hésitaient pas à couvrir l'arbitraire et la sauvagerie la plus primaire.
Constat navrant à rapprocher de toutes ces affaires de journalistes agressés ou d'élèves humiliés avec fouilles au corps et chiens policiers dans leurs classes où, derrière la démagogie humaniste craquelée du pouvoir, c'est bien l'impunité policière qui s'avoue l'arme ultime, y compris et peut-être avant tout contre la jeunesse.

La FCPE appelle tous les parents à refuser l'intolérable et à envoyer des lettres de protestation à la proviseure et à l'inspection d'académie. Qu'il soit clair que nous, parents, nous sommes des citoyens et que nous voulons que nos enfants le deviennent ou le restent.

La FCPE tient à rendre hommage au courage et au dévouement de ces nombreux professeurs qui, face à l'inertie complice - et parfois donneuse de leçon - de certains responsables du lycée, ont essayé de protéger des coups nos enfants. Ils sauvent l'honneur de l'Education Nationale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lok



Nombre de messages : 1
statut (lycéen ou étudiant) : lycéen
Date d'inscription : 06/01/2009

MessageSujet: Re: Communiqué FCPE - Répression à Jean-Monnet   Mar 6 Jan - 22:40

Je tiens à insister sur le fait que plusieurs professeurs qui tentaient de nous protéger ont été violentés, les policiers n'ont pas du tout chercher à comprendre, ils ont chargé dans le tas, et ils avaient un langage violent (vive les adultes responsables).
Il faut aussi dire que ce matin, monnet fut bloqué, mais il fut auodébloqué au alentours de 10h30 car le mouvement était trop faible (une 100 aine de personnes).
Il y eu aussi 3 voiture de flics et un fourgon, mais il n'ont rien fait ils sont repartis aussi vite qu'ils furent arrivé, à croire qu'ils ont pris de bonnes résolutions Smile
7l Tv était présent ce matin vers 8h30.


Dernière édition par lok le Mar 6 Jan - 23:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume

avatar

Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Communiqué FCPE - Répression à Jean-Monnet   Mar 6 Jan - 23:16

Interview d'ailleurs de Pablo & Solal sur le site de 7ltv.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Communiqué FCPE - Répression à Jean-Monnet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Communiqué FCPE - Répression à Jean-Monnet
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Creuse : Le collège Jean Monnet va remplacer les notes par des pastilles vertes et des pastilles rouges
» Parcours Jean Monnet Creteil
» Collège Jean-Monnet (Briis-sous-Forges, Essonne) : une élève se suicide suite au harcèlement qu'elle subit.
» Galop d'essai
» les 3e cycles en PI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Luttes lycéennes/étudiantes Montpellier :: Membres :: Communiqués-
Sauter vers: